Houston, nous avons un problème [PV William]
Origins of Poudlard

Poudlard au temps des fondateurs
 
Genesis RPG  AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  Topsite  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
En décembre, le staff de "Genesis RPG"
vous donne rendez vous sur sa nouvelle création :

ONCE UPON A TIME RPG




Envolez-vous vers le NOUVEAU forum RPG sur "Once Upon a Time".
Embarquement sur le bâteau du capitaine Crochet prévu pour Décembre 2013 !

Et dès à présent, toutes les informations, réservation d'avatars, recrutement...
sur notre page facebook !!


~~~ Le plus important n'est pas combien de temps a duré un forum,
mais le plaisir qu'on a pris à y participer et les amis qu'on s'y est fait !

Depuis Mai 2005 : "Universal Stargate" - "Deathly Hallows RPG" -
"Celebrity Nous les Fans" - "Atlantis Univers" - "Avengers Now" -
"Deathly Hogwarts" - "X Men Reborn"...

Décembre 2013 : "Once Upon a Time". En route vers les 9 ans de
"Genesis RPG" ! ~~~

Partagez | 
 

 Houston, nous avons un problème [PV William]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Houston, nous avons un problème [PV William]   Mar 23 Avr 2013 - 18:53

La porte en bois s'ouvrit doucement, des souliers en peau de castor se firent voire en premier, puis le début d'une robe en laine sombre, un bras ganté, pour finir un visage blanc parsemé de tâche de sons et enfin une chevelure flamboyante passèrent la porte. Et voilà, la plus jeune des Black, dernière représentante de la famille gouvernante du Monde Magique qui se présentait seule pour étudier.

Tout le monde savait qu'elle n'avait point besoin d'étudier, pour eux, Douceline avait déjà une vie toute tracer. Certainement qu'après ses études, elle se retrouverait marier comme toutes les filles des familles nobles de l'époque. L'histoire aurait pu être vrai si son père se trouvait être encore de ce monde. Heureusement pour elle, et c'était le seul point positif qu'elle trouvait à cette situation, puisqu'il était mort de manière mystérieuse, il n'avait pas eu le temps de donner sa main à l'un des chevaliers du Cercle de Merlin.

Sa sœur n'avait pas eu cette chance, pourtant les fiançailles de Beatrix avait un chevalier aussi vieux que leur père furent très vite annulé, lorsque Orion prit ses responsabilité en tant que Lord Black. Et peut de temps après, Hadès, le premier chevalier du Cercle. Titre qu'il avait eu à la mort du Lord Peverell lors de la grande bataille d'Azkaban. Beaucoup de monde était mort ce jour là, de l'entourage de la jeune fille. Ulric Malefoy était mort héroïquement, sauvant son frère d'une mort atroce.

La jeune fille avait beaucoup pleuré l'écuyer. Elle avait été proche de lui durant toute son arrivé au Château des Black, c'était lui qui lui avait apprit à monter à cheval et à s'occuper de ses animaux si capricieux. Grâce à lui, elle avait rencontré Nymphea. Pour Leotheric, la rencontre c'était bien plus tard, puisque le garçon préférait jouer avec son frère, Regulus. Mais on peut dire que dès qu'elle vit le fils de l'écuyer de sa famille, son coeur rata un battement. Et elle décida très tôt qu'elle l'épouserait.

C'est ainsi que ce début de soirée, Douceline s'était décidée à venir faire quelques petites recherches pour son compte personnel. Son idée était simple, même si son frère, Orion Black, le gouverneur, le bras droit du roi d'Angleterre, pouvait le faire devenir chevalier. Mais il lui fallait une fortune. Et la rousse avait une idée de la fortune en question.

Son père avant de mourir lui avait annoncé la vérité sur sa naissance. Et depuis, la jeune femme, essayait de trouver un moyen pour se venger des Weasley, et c'est seulement maintenant, qu'elle trouva l'idée pour faire regretter à cette famille, ce qu'elle avait subit avant ses cinq ans.

Elle allait se diriger vers les livres qui parlaient des grandes familles du monde sorciers, pour essayer de voir, si on ne parlait pas des Malefoy au cas où. Lorsqu'elle fit attiré par une drôle de conversation. Elle n'allait pas y faire attention quand son regard bleu fut attiré par une masse de cheveux bruns qu'elle connaissait. Elle s'approcha doucement et aperçut des élèves du Collège qu'elle n'appréciait absolument pas.

Douceline utilisait rarement son statut d'héritière de la famille Black, héritière bien grand mot, sachant que ni sa sœur, ni elle se retrouverait en cas de mort des deux fils Black à gouverner le Monde Magique. Elle était juste Miss Black, celle qu'on écoutait car elle avait toujours le dernier mot, celle qui réussissait juste par un sourire à faire n'importe quoi à n'importe qui. La jeune fille utilisait son statut que deux fois par jour, ce n'était pas beaucoup par rapport à certains autres nobles étudiants.

Elle s'arrêta à quelques pas de la table où se trouvait William, le protéger de sa sœur ainsi que le sien par la même occasion, dévisagea les personnes qu'elle appréciait pas avant de se cacher le nez pour bien leur faire comprendre qu'elle attendait qu'ils partent. Puis s'installa à l'une des places, et sourit au jeune homme tout en le fixant. Ils allaient devoir parler de ses fréquentations.


Revenir en haut Aller en bas
William Soleyn
Je suis un Elève de l'Ecole de Sorcellerie
avatar

☆ Sorcier depuis : 26/03/2013
☆ Hiboux : 32

☆ Star : Orlando Bloom

☆ DC/ TC : /

MessageSujet: Re: Houston, nous avons un problème [PV William]   Mar 23 Avr 2013 - 19:58

Bien que William n’ai pas à proprement parler beaucoup d’ami, il n’était pas rare de le voir en compagnie de personne. Certains souhaitais l’avoir à son service et le faire plier devant soi, d’autres souhaitais le voir réaliser d’insurmontables défis tel que le combat contre un dragon avec une louche en guise d’épée et un couvercle de casserole pour bouclier.
Certains sorciers n’avaient pas appréciés la rouste que le jeune homme leur avait donnée en compagnie d’Adele. Il faut dire que le simple fait de se faire bastonner est une injure pour le plus petit des nobliaux. L’affaire ayant fait jaser beaucoup de gens et d’encre, elle n’était pas bien amorcée... Et avoir des fesses bien rouges et douloureuses rappellent la honte produite par le passé.
C’est ainsi qu’on lui avait proposé d’échanger son épée émoussée contre des pièces d’or dîtes magiques. Selon le groupe qui était venu à lui, elle prenait les couleurs de l’arc en ciel, la nuit tombée. Le peu de temps qui les avaient vus, elle ressemblait surtout à de vulgaires cailloux qui n’étaient même pas ronds.

On pouvait presque voir les rouages de son cerveau fonctionner sur ce difficile dilemne : abandonner son épée, cadeau de sa famille adoptive adorée ou obtenir cet incroyable trésor. Il se rendit alors compte que Douceline était proche de lui. Elle, elle allait pouvoir l’aider. C’était une fille appartenant à la grande société.
Son sourire aimable et ces grands yeux proposèrent à la nouvelle venue de s’asseoir. Il était content de la voir non seulement par ce que sa venue était toujours apprécier (sauf quand on le disputait) mais également par ce qu’elle était quelqu’un qui l’écoutait, le comprenait et l’acceptait tel qu’il était.


-Tu es tout en beauté comme à ton habitude. Crois tu que cette épée, aussi peu dangereuse soit elle, vaut le coup contre un trésor aussi incroyable que des pièces incroyables qui adopte les teintes de l’arc en ciel?

Le choix crucial était d’autant plus dur qu’il y avait sur cette vieille arme, les anciennes armoiries de sa famille déchue. C’était presque ce qu’il avait de plus cher au monde après son faucon. Aussi qu’elle difficulté c’était. S’il avait choisit le tutoiement c’était par ce que nul personne pour lui n’était inférieur à un autre. Certain voyait cela comme un manque de respect, d’autre comme une grande conscience des choses. De plus, il était plus aisée d’aborder quelqu’un qui nous tutoie que le contraire.
Maintenant, le dédain que certain lui témoignait l’agaçait. Peut être Douceline allait elle l’aiguiller dans ces choix, elle était toujours de bons conseil, tout comme Beatrix d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Houston, nous avons un problème [PV William]   Jeu 25 Avr 2013 - 12:19

William Soleyn ♠ Tu es tout en beauté comme à ton habitude.

Douceline adressa un sourire au jeune homme qui venait de lui faire une sorte de compliment, tout en fronçant les sourcils. Elle était toujours habillée à la perfection, ses cheveux toujours coiffés, même sous une coiffe. Chose qu'elle aurait bien aimé de temps en temps ne pas devoir faire. Peut-on dire que la rousse détestait cette façon qu'elle devait paraitre pour représenter sa famille. Elle baissa la tête un peu, pour qu'on ne puisse pas voir l'embarras qui se dessinait sur ses joues. Une dame ne pouvait logiquement pas sourire, ou bien le cacher derrière un éventail, chose qu'elle n'avait pas actuellement à sa disposition.

La jeune fille redressa sa tête et constata que les autres garçons étaient toujours là. Que devait-elle faire pour leur faire comprendre qu'elle attendait qu'ils partent. Que son air ne se retrouvait polluer juste par leur présence? Avant de s'assoir, elle leur avait bien fait comprendre en fronçant son nez et en le cachant. Mais non, de vraies mouches à merde. Elle allait les congédier d'un signe de la main, comme son père lui avait apprit vers ses huit ans. Quand William lui posa une question, fort intéressante.


William Soleyn ♠ Crois tu que cette épée, aussi peu dangereuse soit elle, vaut le coup contre un trésor aussi incroyable que des pièces incroyables qui adopte les teintes de l’arc en ciel?

Le tutoiement utiliser pour lui parler aurait pu la contrarier, elle était quand même une dame après tout. Ayant vécu à l'une des plus grande courre du monde Magique. Mais elle n'y tient pas rigueur. Il lui arrivait à elle aussi, d'utiliser cette façon si paysanne de parler au monde. Mais là, elle ne pouvait pas utiliser cette manière si familière. Toujours ce devoir de montrer qu'elle était supérieure. Oh! Dans sa petite tête de poupée de porcelaine, Douceline était supérieur à bien de monde, sauf au jeune homme qui venait de lui parler. Bien entendu, ils n'avaient pas le même rang. Mais Beatrix lui avait bien fait comprendre lors d'une de ses nombreuses lettres, qu'elle devait prendre sous sa protection le brun.

[b] Douceline Black ♥ Oh! Douceline se mit à frapper frénétiquement dans ses mains, tellement, elle trouvait cette histoire de pièces magiques étrange. Un regard suspicieux envers les autres garçons. Puis-je les voir ces pièces?

Des pièces magiques? Qu'est-ce qu'ils pouvaient donc inventer pour pouvoir se venger. Elle tendit la main attendant qu'on lui donne le sac. Qu'elle se permit d'ouvrir. Douceline plaça sa tête un peu en arrière et leva une des prétendue pièce devant ses yeux pour mieux voir. Bien entendu, des couleurs se mirent à refléter à l'intérieur... Mais ce n'était pas des pièces magiques.

Douceline Black ♥ Je vois que c'est bien des pièces magiques. Mais pourquoi donc voulez-vous les échanger contre une simple épée qui n'est bonne qu'à couper le beurre?

Revenir en haut Aller en bas
William Soleyn
Je suis un Elève de l'Ecole de Sorcellerie
avatar

☆ Sorcier depuis : 26/03/2013
☆ Hiboux : 32

☆ Star : Orlando Bloom

☆ DC/ TC : /

MessageSujet: Re: Houston, nous avons un problème [PV William]   Mar 21 Mai 2013 - 16:20

William même s’il était naïf avait une capacité à percevoir les mimiques des gens. A la suite de la question de Douceline, il avait regardé les faciès des personnes qui l’entouraient. Certain le regardait d’un air indifférent quand d’autre le regardait avec un air méchant ou rusé. Il fut tout de même un peu peiné par le terme qu’avait utilisé son amie : son épée n’était pas seulement bonne à coupé le beurre mais aussi à mettre des roustes aux malandrins. Par fierté, il refusa et expliqua ces raisons. A la suite de cela, il vu des regards agacés et frustré.
Ainsi donc, ce n’était pas avec l’esprit marchand qu’on était venus à lui.
Par honneur et pour sa famille, il ne pouvait décemment pas accepter la transaction. Il aurait put hésiter quand le plus noble de la bande le fixa sur sa décision.


-"Un pauvre roturier adopté par des bannis et des proscrit à la cours n’ont aucun droit de porter une arme noble, aussi éroder soit t’elle. Sa famille elle-même ne devrait pas pouvoir en tenir une dans leurs mains. Et un gourdin de fer est trop dangereux dans les siennes. Hors de questions de lui laisser un pareil bien. Et puisque tu hésite, on va prendre la décision pour toi, saisissez le les gars. "


C’en était trop pour William, il bouillait de l’intérieur et son sang ne fit qu’un tour. Dégainant son arme, il se mit en position défensive et garda ces adversaires à bonne distance avant de feinter une frappe horizontale et donner un grand coup de botte dans les rotules. L’homme était à terre après avoir senti son genou craquer quand le second avait sorti sa baguette. William avait devancé son adversaire et lancé son épée à Douceline afin qu’elle puisse se défendre, pendant ce temps il s’était emparé d’une chaise et l’avait fracassé contre la tête du second
Voyant une telle violence sans avoir besoin de son épée, la bande parti en courant. Il était enfin seul avec Douceline. Il se demandait se qu’elle avait à lui dire. Voulait-elle faire des devoirs avec lui ou lui parler d’autre chose? Après tout ils ne se connaissaient que depuis peu et ce grâce à l’intermédiaire de Beatrix.
Comme notre jeune homme la savait délicate et discrète, il se plaça tout contre elle et tendit l’oreille du mieux qu’il put. Etonnamment, elle avait ce pouvoir sur lui que d’imposer la tonalité de la voix et William s’y pliait pour éviter de la déranger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Houston, nous avons un problème [PV William]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Houston, nous avons un problème [PV William]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Houston, nous avons un problème - Kennedy
» ✶ Houston, nous avons un problème ! 》AYUMI&SHOKO《
» Mayday ! Mayday ! Houston, nous avons un problème !... [PV qui n'en veut]
» Nous avons été éduqués pour détruire le projet de 1804
» Nous avons besoin de vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins of Poudlard :: Poudlard :: Les Parties Communes :: Les Cours :: La Bibliothèque-
Sauter vers: