[Intri.] Grand banquet de la rentré !
Origins of Poudlard

Poudlard au temps des fondateurs
 
Genesis RPG  AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  Topsite  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
En décembre, le staff de "Genesis RPG"
vous donne rendez vous sur sa nouvelle création :

ONCE UPON A TIME RPG




Envolez-vous vers le NOUVEAU forum RPG sur "Once Upon a Time".
Embarquement sur le bâteau du capitaine Crochet prévu pour Décembre 2013 !

Et dès à présent, toutes les informations, réservation d'avatars, recrutement...
sur notre page facebook !!


~~~ Le plus important n'est pas combien de temps a duré un forum,
mais le plaisir qu'on a pris à y participer et les amis qu'on s'y est fait !

Depuis Mai 2005 : "Universal Stargate" - "Deathly Hallows RPG" -
"Celebrity Nous les Fans" - "Atlantis Univers" - "Avengers Now" -
"Deathly Hogwarts" - "X Men Reborn"...

Décembre 2013 : "Once Upon a Time". En route vers les 9 ans de
"Genesis RPG" ! ~~~

Partagez | 
 

 [Intri.] Grand banquet de la rentré !

Aller en bas 
AuteurMessage
Helga Poufsouffle
Je suis l'un des Fondateurs de Poudlard
avatar

☆ Sorcier depuis : 09/03/2013
Masculin ☞ Age : 28
☆ Hiboux : 99

☆ Star : Emilia Clarke

☆ DC/ TC : Durmast/Angel
☆ Crédits : Bazzart

MessageSujet: [Intri.] Grand banquet de la rentré !   Jeu 11 Avr 2013 - 14:27

Le grand jour était enfin arrivé les jours de congés étaient terminés pour les jeunes gens encore en âge d’aller étudier la magie à la première école de ce genre, Poudlard. Le château se situait en Ecosse perdu entre une vaste et magnifique forêt, un immense lac et des chaines de montagnes. C’était un décors tout simplement parfait pour apprendre aux enfants du peuples d’apprendre à utiliser leur magie en tout sécurité et presque en quasi-autonomie sous la surveillance évidemment de quatre grands sorciers et sorcières qui avaient marqué leur temps avec leur conjoints et conjointes respectives ils influaient leur savoir sur la magie et essayaient de la transmettre aux jeunes qui étaient l’avenir du peuple magique.

En l’absence des élèves durant le congé d’été, les fondateurs et les professeurs avaient dû mettre la main à la patte afin que le château semble aussi propre et neuf que le dernier jour de sa construction. Pour les femmes du château qui comptaient Helga Poufsouffle, ses deux jumelles, Rowena Serdaigle, sa fille, la femme de Gryffondor, sa fille et enfin la femme de Serpentard, effectuer des tâches ménagères n’étaient une grande nouveauté vu que c’était elles qui s’occupaient du bon déroulement, de l’administration ainsi que la propreté du château quand les élèves étaient présent. Contrairement à leur mari et enfants qui étaient encore scolarisé, ils passaient plus leur temps à s’occuper de leur affaire que de l’administration du château. Ce qui était plus grave, c’était le cas Godric et de Salazar, deux des plus puissants sorciers de cette époque, ils se comportaient comme des véritables gamins, selon eux leur rôle s’arrêtait à instruire et à transmettre le savoir aux enfants pour le reste les femmes pouvaient s’en occuper bien toutes seules. Intolérable selon Helga et Rowena qui avaient décidé avec l’appui des autres femmes du château de mettre les hommes à la tâches et de se relever les manches afin que les châteaux soient comme neuve avant l’arrivé des élèves. Cela n’avait pas été facile, mais après quelque fuite et tirage d’oreille plus tard, ils avaient fini par se mettre sérieusement au travail et le résultat était plus satisfaisant.

Helga avait inspectait une dernière fois les recoins les plus exposés et où les élèves étaient obligé de passer, tout était été prêt. C’était le sourire aux lèvres qu’elle était descendu au grand portail afin d’accueillir les élèves de première année. Elle avait été rejoint par la femme de Serpentard qui remplaçait à la dernière minute, Gryffondor. C'était lui qui s'occupait d'accueillir les élèves au portail habituellement, mais Godric n'étant malheureusement pas présent aujourd'hui, il s’était passé quelque chose dans son domaine et il était parti durant la nuit afin de voir ce qu’il se passait. Rowena n’était pas présente non plus pour une autre raison qu’elle n’avait pas pris la peine de préciser à Helga. La plus jeune des fondateurs n’allait pas se défiler non plus, elle commençait à avoir l’habitude de se charger des discours de bienvenue et d’accueillir les élèves comme il se devait car si elle devait attendre après Salazar elle ne s’en sortirait plus. Une fois tout les premiers élèves arrivaient à bon port sans trop d’embuche elle avait demandé à la femme de Serpentard de les emmener dans la grande salle, elle avait quelque chose faire, enfin plutôt quelqu’un à aller chercher.

Elle prenait donc la direction du château, prenant un petit passage secret pour s’éviter des détours interminables et avait déboulé directement dans les cachots l’antre de Serpentard. Ce lieu avait jamais été aussi propre qu’il ne l’était aujourd’hui, la brunette était satisfaite. Tapotant sa robe de soie jaune-pâle et passant sa main rapidement dans ses cheveux pour d’être présentable, l'air soufflait fort dans les souterrains de Poudlard, il était facile d’être décoiffer. Elle était prête à affronter ce serpent de Salazar. Elle entra dans son bureau, ne lui laissant pas le temps de la moindre réaction ou même le temps de se rendre compte de ce qui était entrain de lui arrivé. Elle chopa son oreille entre ses doigts et le tira hors de son sinistre atelier. Elle parcouru tout le chemin qui se trouvait entre le cachot et la grande salle en le tenant par l’oreille. Elle poussa les deux grandes portes et entra sans s’arrêter. Quatre grandes tables, deux de chaque côtés de la Grande Salle laissant une immense allé à Poufsouffle pour passer. Durant son parcours pour accéder à l’estrade se trouvant au fond, les élèves ne s’étaient pas fait prier pour s’exclamer sur ce qui se passait devant leur yeux, les anciens ricanaient connaissant déjà Salazar et les petits nouveaux étaient interloqué ne comprenant pas ce qu’il se passait en réalité. Une fois arrivé sur l’estrade elle positionna son cher ami sur sa chaise, le libérant enfin de son étreinte et lui adressant un petit sourire innocent et elle se dirigea au centre de la structure en bois afin que la cérémonie de la rentré de l’An 1010 puisse enfin commencé.

« Mes très chers enfants soyez les bienvenues à la première école de sorcellerie de notre beau royaume d’Angleterre ! Je me présente, je me nomme Helga Poufsouffle, je suis l’un des quatre fondateurs de cette école. Assis derrière moi sur ma droite, le grand et puissant Salazar Serpentard nous fait l’honneur de sa présence ici, ce qui entre nous est un véritable exploit en soit. »

Un grand éclat de rire s’éleva dans la salle, Helga lança un petit regard désolé à son ami, pour lui dire qu’elle était désolé, mais qu’il l’avait bien chercher puis elle reporta son attention aux élèves.

« Godric Gryffondor et Rowena Serdaigle s’excusent de ne pas pouvoir être là afin de vous accueillir, ils ont dû donc s’absenter pour aujourd’hui et seront de retour parmi nous au plus vite. Pour nous seconder dans votre enseignements nous avons quatre professeurs se trouvent derrière moi sur la gauche. Si vous avez des questions et des choses ou juste envie de vous confier, n’hésitez pas à aller les voir, ils sont là au même titre que nous, fondateurs, pour vous instruire, vous formez, vous cultivez, vous apprendre à vivre et surtout à survivre dans ce monde qui est rempli de choses merveilleuses et de choses qui le sont beaucoup moins.. Nous n’allons pas que vous apprendre à vous servir de vos pouvoirs magiques, à confectionner des potions, à vous battre en duel ou encore à être une excellente épouse, non on va faire de vous des hommes et des femmes. On va vous faire grandir et cela sera long, dur parfois, pas toujours très amusant, mais tout être humain sur cette Terre qu’il soit sorcier ou non doit passer par là. »

Elle laissa un petit temps volontaire de quelques secondes afin que les nouveaux comprennent bien le sens de ses mots avant de reprendre.

« Il n’y a pas beaucoup de règle à Poudlard, mais il y en a une que l’on rappelle tout les ans, respectez vous ! Vous n’êtes pas de la même classe sociale, ni du même sang, au lieu de vous déchirer en plusieurs groupes, accepté la différence des autres et la vôtre, c’est très important. Malheurs à ceux qui ne respectent pas cette règle, les cachots ne sont pas les endroits les plus accueillants et les plus agréables du château, vous pouvez me croire. »

Elle se tut de nouveau lançant encore une fois un petit temps avant de reprendre.

« Mais il n’y a pas d’inquiétudes à avoir, je vous rassure. Beaucoup d’entre vous ont dû faire un long et pénible voyage, je pense qu’il est temps que vous repreniez des forces… »

Elle claqua des doigts qui résonna dans toute la salle, et les tables qui étaient dépourvu de nourriture jusqu’à présent, était rempli d’un véritable festin, que se soit les deux table de droite celles des garçons et de gauche celles des filles, des exclamations volèrent de chaque bout des quatre tables.

« Et maintenant festoyons mes enfants, festoyons ! »

Et elle alla s’installer aux côtés de Salazar et de son mari abordant toujours son large sourire remplit d’amour regardant tout ses jeunes gens mangeaient avec appétit, elle attaqua à son tour son propre repas sans se prier. La rentré pouvait commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Intri.] Grand banquet de la rentré !   Sam 13 Avr 2013 - 18:41

Le lord du Royaume magique avait eu la bonne idée de donner une petite sauterie pour fêter le départ de la dernière de sa fraterie à Poudlard. Douceline avait hurlé et insulté comme elle savait si bien le faire pour qu'aucunes soirées ne soit donner en son honneur. Enfin, elle avait plutôt eu l'impression que sa propre famille était heureux qu'elle parte loin d'eux. A croire que depuis que le père Weasley était décédé, elle était devenue une petite chose à craindre.

Son coude appuyé sur la fenêtre de la portière de son carrosse, la jeune fille regardait défiler le paysage tout en étant perdu dans ses pensés. Est-ce que sa famille avait peur d'elle ou peur pour elle. C'était absurde. Si ils avaient peur pour elle, pourquoi ne pas lui avoir demandé de rester au domaine. Enfin, non, il n'y aurait pas eu moyen qu'elle reste chez elle. Cette année, la rousse avait décidé d'avouer son amour ou plutôt obliger le jeune Malefoy a lui déclaré sa flamme. Tout était déjà décidé dans la petite tête de linotte que la plus jeune des Black était. Elle se vengerait de la famille de son géniteur et permettrait à la famille de son lointain de prospérer. Enfin peut être pas toute la famille, il y en avait un qui était pas mal, et Nymphéa n'apprécierait peut être pas.

Soupirant, la jeune femme se demanda bien ce qu'elle allait pouvoir faire. Les chevaux ailées se dirigea vers la demeure de Aslinne. Car oui, la famille Black est riche même très très riche. C'est quand même la famille la plus importante du royaume. Son frère ainé est devenu l'homme le plus important aussi bien du côté des sans pouvoirs que des sorciers à la mort de leur père. Mort qui n'est toujours pas résolu. Et foie de Black, Douceline avait décidé de mener l'enquête. C'était à elle de le tuer, pas à une autre personne.

Ses pensés se dirigèrent encore une fois vers sa famille, Orion devait tenir sa courre comme un Roi, écouter les plaintes et autres. Elle était heureuse de ne pas être un homme. Ca aurait fait d'elle un héritier et franchement les écouter débattre ou autres idioties, il n'y avait pas moyen. Regulus était mal loti lui, pourtant ils connaissaient tous l'envie du deuxième garçon de la famille, créer des vêtements. A la place, il devait attendre que son frère est un fils. Et vu la conjoncture des choses entre Isis et Orion, Reg allait jouer le rôle de l'héritier de l'ainé encore fort longtemps.

Et tout naturellement, les pensés de l'enfant, car oui Douceline est une enfant pour les trois autres membres, se tournèrent vers Beatrix, sa grande soeur, sa confidente, sa meilleure amie et son pire ennemi en même temps. Un lien complexe existait entre les deux jeunes filles. L'une voulait le pouvoir alors que l'autre subissait le pouvoir. Sa soeur était vite partie ce matin, elle l'avait embrassé d'une bien étrange manière. La serrant fort contre elle, et lui murmura un "prend bien soin de toi, tu vas me manquer." Depuis quand que sa soeur lui disait des choses pareilles?

La rousse allaient commencer à chercher après un souvenir lorsque le carrosse se mit à descendre. Quelques secondes après, il atérissait devant une mauvaise de pauvre, enfin pour elle. La jeune fille n'allait certainement pas descendre pour saluer les parents de sa camarade. Sa place ne lui permettait pas ou plutôt le dragon qui lui servait de dame de compagnie. Elle allait pourtant essayer une tentative lorsqu'elle se ramassa un coup d'éventail sur la main qui tenait la poignée. Bougonnant, Douceline se réinstalla dans le fond du fauteuil regardant par la fenêtre que sa camarade arrive. Chose qui arriva bien vite. La porte à peine fermée que le cocher claque du fouet et que les cheveux reprirent leur envol.

Malheureusement, pas moyen de discuter avec Aslinn vu que la dame de compagnie les surveillait avec son regard de Lynx. Comment est-ce que son frère avait pu l'obliger à partir avec cette peau de vache de Missis Goyle. Non mais franchement.

C'est donc ainsi que la jeune fille repartit dans ses pensées attendant d'être arrivée à Pré Au Lard ou plutôt que le carrosse les dépose toutes les deux devant les grilles de Poudlard. Là, au moins elles pourraient se mettre à discuter sans trop de problème. Pouvant discuter de tout et de rien. Son mal de tête commença a refaire surface, et sa main se mit à bouger seule mais tout disparut assez vite. Douceline commença quand même à s'inquiéter de son mal de tête qui se faisait de plus en plus présent depuis quand? Depuis que son père lui a apprit ses origines et aussi depuis la mort d'Alric Malefoy. C'est comme si... Non! Elle ne devait pas penser à ça, pas maintenant.

Le carrosse s'arrêta devant les grilles du Collège de Poudlard et Douceline fut la première à descendre. Elle attendit sur le côté que Aslinn la rejoigne avant de commencer le chemin pour se rendre dans le Château. Passant à côté de Dame Poufsouffle et de Dame Serpentard - l'épouse du professeur le plus craint pour ses blagues douteuses - Douceline s'arrêta pour faire une révérence et les saluer comme son titre le spécifiait, les protocoles et tout le tralalala qui allait avec.

Enfin seule, la rousse demanda à sa compagne comment c'était passé ses vacances chez elle. Elle l'écouta parler jusqu'au moment où elles passèrent les portes. Un groupe d'élève étaient présent dans le hall d'entrée, Douceline en bouscula pour pouvoir s'avancer dans la grande salle. Son estomac lui rappelait un peu douloureusement qu'elle n'avait plus rien mangé depuis l'arrêt dans une petite auberge vers les environs de midi, enfin c'est ce que le soleil indiquait vu sa position dans le ciel.

Quelques instants après, la fondatrice Helga Poufsouffle arriva tirant par l'oreille le fondateur Salazar Serpentard. Ce qui fit rire à gorge d'éployer Douceline. Elle se permit de chercher du regard Leotheric installé à l'une des tables pour les garçons. C'était l'un des seuls moment où les filles et les garçons étaient séparés, lors du banquet de bienvenue et lorsqu'ils sont tous convoqués pour apprendre une nouvelle importante ainsi qu'au banquet de fin d'année.

Helfa Poufsouffle faisait son discourt de bienvenue, et Douceline ne l'écouta qu'une oreille. Les choses les plus importantes pour elle furent que Godric Gryffondor et Rowena Serdaigle étaient absents. Ils se devaient d'être là, n'est-ce pas l'une des règles primordiale de courtoisie? Que les hôtes soient tous réunis.


Helga Poufsouffle ♦ « Il n’y a pas beaucoup de règle à Poudlard, mais il y en a une que l’on rappelle tout les ans, respectez vous ! Vous n’êtes pas de la même classe sociale, ni du même sang, au lieu de vous déchirer en plusieurs groupes, accepté la différence des autres et la vôtre, c’est très important. Malheurs à ceux qui ne respectent pas cette règle, les cachots ne sont pas les endroits les plus accueillants et les plus agréables du château, vous pouvez me croire. »

Douceline se permit de sourire, cette règle là, elle l'a respectait. N'était-elle pas amoureuse d'un pauvre? N'avait-elle pas des connaissances, car elle ne savait pas vraiment qui était son ou sa véritable amie dans les élèves du Château. A part Aselinn et Nymphea. Haussant un sourcil avant de se reprendre dans ses pensées. Et encore, elles étaient amies avec elle car elle avait bien voulu.

Le repas arriva enfin comme par magie, ce qui la fit sursauté. Elle se demanda qu'elle était ce sort qu'elle n'avait jamais entendu parlé avant de se rappeler que les Vickings avaient amenés avec eux des elfes. Non pas des elfes comme dans les contes que Beatrix lui lisait lorsqu'elle était enfant, ils n'étaient point beaux, pas grand du tout, plus petit qu'un gobelin pour tout dire, et surtout ils étaient bêtes comme un Weasley. Elle commença a remplir son assiette et attendit que ses compagnes de table aient finit de remplir les leur pour commencer à manger.
Revenir en haut Aller en bas
Aslinn N. MC Loughlin
Je suis un Elève de l'Ecole de Sorcellerie
avatar

☆ Sorcier depuis : 02/04/2013
Féminin ☆ Hiboux : 33

☆ Star : Amanda Seyfreid


MessageSujet: Re: [Intri.] Grand banquet de la rentré !   Dim 14 Avr 2013 - 11:01

Une nouvelle année commencerait bientôt à Poudlard. Aslinn le savait bien et elle était vraiment pressée que ces affreuses vacances se terminent. Et encore plus pressée que pour cette année, aucuns de ses demi-frères ne seraient là pour l’asticoter ou mettre à mal ses plans un peu mégalomane sur les bords. Mais est-ce qu’être aimé de tous était une mauvaise chose ? Ce n’était pas ce qu’Aslinn pensait. Pour elle, être admirée et appréciée de beaucoup de ses camarades d’école était bien plus dû à une revanche sur sa famille qu’un quelconque besoin affectif démesuré.

Cela faisait plus d’une bonne semaine qu’elle avait préparé ses valises. Elle avait compté les heures jusqu’à ce moment où sa mère lui embrassa tendrement la joue avant de la prendre sur son cœur et la recoiffer un peu. Aslinn était belle et douce comme un ange pour l’ancienne boniche. Et même si Magdeline ne savait pas vraiment où allait sa fille une grande partie de l’année, elle savait qu’Aslinn était heureuse. C’est sûrement pour cela qu’elle la laissa partir avec un sourire serein. Il était temps de s’en aller pour la jeune femme. Son amie et model l’attiendrait bientôt dans le ciel d’Ireland.

Ce fut un grand soulagement lorsqu’elle vit le soleil se couvrir à cause de cheveux ailés et du carrosse qu’elle reconnut rapidement. Douceline venait la chercher depuis sa deuxième année à Poudlard et c’est avec plaisir qu’elle grimpa à l’intérieur de la diligence. Sobrement, elle salua toute l’équipée et s’installa sur les sièges confortables. Elle avait eu du mal à camoufler son large sourire qui aurait été considéré comme indécent. Elle ne voulait pas enfreindre l’ordre et le protocole, elle ne devait pas mettre mal à l’aise Douceline qui, étant un personnage important, était largement chaperonnée. Ce fut donc dans un silence religieux que la jeune sorcière regardait le château familial s’éloigner, laissant derrière elle ses demi-frères odieux et leurs répliques cinglantes. Cette année, elle serait libre de dire et de faire ce qu’il lui plairait. Elle deviendrait une grande sorcière respectée et saluée tout comme Douceline l’était. Et oui, Douceline était son model et elle avait du mal à se l’avouer à elle-même. Cependant, comme une petite fille, son subconscient lui murmurait toute bas ses envies lorsqu’elle regardait sa belle camarade « quand je serais grande, je veux être comme Douceline ». Mais d’un autre côté, elle voulait être libre, n’avoir aucune attache et n’être l’ombre de personne. Tout était compliqué… C’était sûrement pour cela qu’elle ne restait que très peu de temps en compagnie de la jeune Black.

Sa réflexion prit fin dans un soupire alors que le carrosse se posa à terre. Toujours en suivant sa camarade, elle l’imita lorsqu’il s’agit de saluer leurs professeurs. Douceline était alors un peu plus libre de discuter simplement. Elle lui demanda alors comment s’était déroulé ses vacances. Aslinn ne savait jamais comment répondre à ce genre de questions honnêtement sans passer pour une victime ou une martyre. Elle lui sourit alors simplement lui expliquant que le temps hors de Poudlard était long et ennuyeux… Cela mit sans doute autant fin à la discussion que le fait qu’elles venaient de pénétrer dans la grande salle du château. A ce moment-là les femmes et les hommes étaient séparés. Etre séparé des garçons, Aslinn trouvait que ce n’était pas une mauvaise chose. Cela évitait l’indiscipline de ces messieurs et les caquetages de certaines demoiselles un peu trop pressées de plaire. Helga Pouffsoufle et Salazar Serpentard firent leur entrée clownesque. Aslinn en soupira tout autant qu’elle en sourit. Le fait de voir l’un de leur professeur se faire tirer les oreilles était autant hilarant que désespérant. Cependant, savoir que même les personnes ayant un très haut niveau de magie pouvaient s’amuser était soulageant.

Le petit discours de début d’année était souvent agréable, Aslinn prit donc soin de l’écouter. Elle s’en serait sûrement abstenue si elle avait su que cela la mettrait de mauvaise humeur.


Helga Poufsouffle ♦ « Il n’y a pas beaucoup de règle à Poudlard, mais il y en a une que l’on rappelle tout les ans, respectez vous ! Vous n’êtes pas de la même classe sociale, ni du même sang, au lieu de vous déchirer en plusieurs groupes, accepté la différence des autres et la vôtre, c’est très important. Malheurs à ceux qui ne respectent pas cette règle, les cachots ne sont pas les endroits les plus accueillants et les plus agréables du château, vous pouvez me croire. »

La blonde serra le point discrètement. Bien évidement qu’ils n’avaient pas tous le même temps. Si seulement ses demi-frères avaient pu comprendre et suivre cette simple règle, peut être que sa vie aurait été meilleure. Le pire dans tout cela, c’était sûrement que, sa famille n’était pas la seule à penser comme cela. Il y avait quelques un de ses camarades qui n’envisageait pas un poil d’approcher les personnes comme elle, qui n’avait pas le sang pur. Peut-être qu’un jour la demoiselle serait au-dessus de cette règle. Qui pouvait savoir après tout ?

Heureusement, la fin du discours annonça le début du banquait et son estomac lui changea ses idées noires en lui rappelant que « quand l’appétit va, tout va ». Rapidement, la convivialité de la table lui fit oublier ses petits traquas, lui rappelant que cette année, elle s’amuserait beaucoup plus que les années précédentes. Elle commença rapidement à se détendre, riant aux blagues de ses paires et amusant à son tour la galerie avec plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mildred G. Serpentard
Je suis un Professeur de Poudlard
avatar

☆ Sorcier depuis : 23/09/2012
Féminin ☆ Hiboux : 291

☆ Star : Olivia Wilde

☆ Crédits : Bavboule

MessageSujet: Re: [Intri.] Grand banquet de la rentré !   Mer 17 Avr 2013 - 9:39

Était-ce à cause de l’effervescence de cette nouvelle année ? Ou bien tout simplement à l’habitudes de ces derniers jours qui consistait à se lever très tôt afin d’avoir le plus de temps possible dans la journée afin de laver et ranger le château ? Mildred n’en savait rien, mais il était certain que malgré la très pâle lueur de soleil qui pointait, elle ne dormirait plus. Lady Serpentard pris donc sur elle de quitter le confort et la chaleur de son lit pour se préparer. Elle n’avait alors aucune idée à ce moment là, à quel point elle avait eut raison. En effet, il lui avait fallut une bonne partie de la journée pour vérifier ses affaires ainsi que la propreté des endroits du château qu’elle devait passer en revue. Se répartir la tâche rendait les choses nettement plus faciles et rapides. Pourquoi est-ce que ces messieurs ne voulaient-ils pas comprendre une telle chose ? Elle n’en n’avait aucune idée et n’était pas certaine de vouloir le savoir réellement.

Alors qu’elle en était à vérifier l’état général de la grande salle, on était venu lui demander de se rendre expressément aux grilles du château afin d’accueillir les élèves. D’ordinaire, elle ne le faisait jamais car elle laissait cela bien volontiers aux fondateurs et tout particulièrement à Godric qui se chargeait de ceci tous les ans. Mais il semblerait que monsieur Gryffondor ne fut pas en ces lieux et la tâche lui incombait donc. Non sans une petite appréhension qu’elle cacha du mieux qu’elle put, Mildred quitta donc son activité pour se rendre aussi rapidement que possible (en gardant sa tenue) aux limites du domaine afin d’y attendre les élèves. Elle fut heureuse de constater qu’elle était arrivée en première car elle se serait réellement sentie mal élevée et très peu professionnelle de débarquer en trombe devant les premiers arrivants.

Helga ne tarda pas à la rejoindre, uniquement le temps de lui demander de se charger d’emmener les jeunes élèves jusque dans la grande salle toute seule. Déjà, alors qu’elles conversaient discrètement, quelques élèves arrivaient par le moyen de calèches pour la plus grande partie. Helga repartit vers le château sous le léger sourire de Mildred qui avait comme un petit doute sur ce qu’elle devait absolument aller chercher…. Sous le regard calme et bienveillant de lady Serpentard vêtue d’une simple robe couleur rouge (ce qui allait fort bien avec ses cheveux bruns) les élèves commençaient à se faire nombreux et conversaient entre eux afin de passer plus agréablement le temps. Elle rendait leurs saluts à ceux qui prenaient la peine de lui dire bonjour convenablement et ne s’offusquait pas devant ceux qui n’avaient malheureusement aucune idée de ce qu’ils étaient sensés faire, elle le leur apprendrait bien durant l’année scolaire et à la fin, gare à celui ou celle qui oublierait de saluer poliment quelqu’un avec la tenue due à son rang.

« Bien… » Dit-elle au bout d’un long moment. Elle attendit que le silence vienne afin de continuer. « Il est temps pour nous tous de nous rendre jusque dans la grande salle. Je vous prierais de me suivre dans l’ordre et la discipline. »

Elle leur fit un grand sourire et leur tourna le dos afin de se rendre jusque dans la grande salle, traversant le parc d’un pas léger et régulier, ni trop lent ni trop rapide afin que les élèves puissent aisément la suivre et pour les quelques nouveaux, apprendre à déjà reconnaitre leur nouvel environnement. Une fois dans le grand hall, elle fit une halte devant les portes de la grande salle et attendit, face aux élèves, que tout le monde soit rentré.

« Nombre d’entre vous sont déjà au courant de nos habitudes, mais pour ceux qui auraient oubliés, ou bien pour ceux qui ne sont encore jamais venu, je vous prierais de laisser ces jeunes damoiselles seules à leurs tables… Vous en avez quatre a disposition, deux pour les garçons, deux pour les jeunes filles… Suivez moi. »

Elle ne donna pas plus de précision, les nouveaux suivraient les anciens qui se placeraient d’eux même et ainsi aucun mélange de genre ne serait fait à table. Elle rejoignit le reste du corps enseignant présent à la table du fond, prenant sa place habituelle. Le siège où Salazar devait se trouver était curieusement vide mais cela ne la perturba pas tant que ça… Surement était-il encore tellement pris par ses recherches qu’il n’avait vu ni le jour ni même l’heure…

Elle venait à peine de prendre place que les portes de la grande salle s’ouvraient en grand sur Helga qui ramenait Salazar tel un petit polisson désobéissant en le tirant par l’oreille. Mildred rougit légèrement et cacha un petit rire derrière sa main en voyant la fâcheuse posture dans laquelle son époux se montrait devant ses élèves dès le premier jour de l’année. Il allait encore lui faire la tête de se moquer ainsi de lui, même si elle le faisait de manière discrète, mais c’était plus fort qu’elle et elle était certaine que si Godric s’était retrouvé dans son cas, il se serait esclaffé avec bruit… Sous l’injonction d’Helga, Salazar ne tarda pas à se retrouver à sa place et Mildred pris sur elle de reprendre une attitude digne et tourna un regard légèrement désolé vers son époux.

« Mes très chers enfants soyez les bienvenues à la première école de sorcellerie de notre beau royaume d’Angleterre ! Je me présente, je me nomme Helga Poufsouffle, je suis l’un des quatre fondateurs de cette école. Assis derrière moi sur ma droite, le grand et puissant Salazar Serpentard nous fait l’honneur de sa présence ici, ce qui entre nous est un véritable exploit en soit. »

Après l’hilarité générale, Helga continua son discourt de bienvenue, expliquant les absences de Godric et Rowena. Elle ne s’éternisa cependant pas sur les raisons puis elle enchaina, présentant les époux et épouses des fondateurs présents aussi rapidement, ne voulant apparemment pas avoir un discourt trop long et ennuyeux. Elle parla ensuite de magie et d’éducation aux élèves tout ouïe et fut plus loquasse. Son amie continua son discourt sur l’appel à la tolérance et à la bonne entente en menaçant les élèves de se retrouver dans les cachots dans le cas contraire. Ce qui fit sourire la brune.

« Mais il n’y a pas d’inquiétudes à avoir, je vous rassure. Beaucoup d’entre vous ont dû faire un long et pénible voyage, je pense qu’il est temps que vous repreniez des forces… »

La fin du discourt arrivait à grand pas et tout le monde s’en rendait bien compte. Après un claquement de doigt qui raisonna sans problème dans le silence de la grande salle, les cinq tables se recouvrirent de victuailles de tous genre afin de contenter le plus de monde possible, les élèves les plus jeunes furent impressionnés et les autres tout aussi ravi de pouvoir enfin calmer leur appétit.

« Et maintenant festoyons mes enfants, festoyons ! »

Helga les rejoignit à table, prenant place entre Salazar et son propre époux et commença à manger tout comme le reste de la grande salle. Mildred préférait rester silencieuse, elle ne savait pas tellement dans quelle humeur se trouvait Salazar après avoir été ramené à ses devoirs de la sorte et elle ne voulait pas risquer de le voir de méchante humeur après elle devant tout le monde. Aussi, se contenta-t-elle de manger discrètement en tendant l’oreille pour écouter les autres converser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphea H. Malefoy
Je suis un Elève de l'Ecole de Sorcellerie
avatar

☆ Sorcier depuis : 19/08/2012
Féminin ☞ Age : 23
☆ Hiboux : 105

☆ Star : Taylor Momsen

☆ Crédits : Fleur de Neige

MessageSujet: Re: [Intri.] Grand banquet de la rentré !   Lun 22 Avr 2013 - 11:32


GRAND BANQUET DE LA RENTRÉE!
Intrigue

Et voilà, la rentrée à Poudlard était arrivée, sa dernière rentrée. Pour Nymphea, c’était la dernière année à Poudlard. Tout ça allait lui manquer au fond, mais il ne faut pas se faire du mouron, cette année serait aussi bien que les années précédentes. A un détail près : Angel avait quitté Poudlard l’année dernière, elle ne pourrait donc plus profiter de le croiser dans les couloirs et de sentir son cœur battre quand il lui souriait. Non, elle allait devoir se passer de cela. Mais ce qui la perturbait le plus, c’était ce qu’il lui avait dit le dernier jour l’an dernier, au moment où filles et garçons pouvaient se mêler. Il était venu la voir, stoïque, fidèle à lui-même en lui disant qu’il l’avait longtemps observé, qu’elle était la chose la plus importante pour lui désormais et qu’il ferait tout pour la protéger sans même qu’elle s’en rende compte. Le tout sans la moindre émotion dans la voix, et il était reparti comme si de rien n’était. Autant dire qu’elle n’avait pas tout compris et que son esprit était resté dans le vague jusqu’à la fin du banquet. Même pendant qu’elle était chez elle, elle y pensait. A certains moments, elle en venait même à se demander si elle n’avait pas imaginé cette scène car son subconscient ne voulait pas s’imaginer sa dernière année sans lui.

Quoi qu’il en soit, Nymphea terminait de boucler ses affaires pour l’année à venir. Léothéric était déjà prêt, il l’attendait. C’était la première fois qu’ils allaient à Poudlard sans que leurs parents ne leur dise au revoir, c’était assez perturbant, mais Nyphea passa rapidement à autre chose, elle était prête. Elle rejoint son jumeau qui avait déjà préparé les chevaux. Le cheval de Nymphea était noir ébène a crin blanc, elle l’avait toujours trouvé magnifique. Ce cheval était né la même année que Nymphea, et ses parents le lui avait offert quand elle était jeune. Les deux sorciers grimpèrent leurs montures et partirent au galop. De là où ils étaient, ils avaient environ quatre heure de route à cheval en comptant les pauses.

Ils arrivèrent enfin à Pré-au-Lard, laissant leurs chevaux dans une étable. Nymphea arrangea un peu sa chevelure, bah oui, le vent n’était pas le meilleur ami des cheveux. Les jumeaux Malefoy avancèrent jusqu’aux grilles de Poudlard, beaucoup d’élèves étaient déjà présents. Des têtes qu’elle connaissait déjà depuis quelques années, comme des petits nouveaux. Nymphea sourit en se rappelant elle-même dans la même situation, c’était amusant. Ce fut Dame Serpentard qui les conduisit jusqu’à la Grande Salle, étrange. Habiturellement c’était un fondateur qui se chargeait de cela, mais qu’à cela ne tienne. Arrivés devant la Grande Salle, Dame Serrpentard rappela que le jour du premier banquet, filles et garçons étaient séparés, c’était le moment de dire au revoir à son frère pour l’instant. Nymphea détestait ce moment où filles et garçons devaient se séparer. Elle fit un sourire à Léothéric et rejoignit une des deux tables de filles. Helga Poufsouffle arriva en tirant Serpentard par l’oreille, la situation était assez risible, mais Nymphea n’aurait pas voulu être à la place de Dame Serpentard à cet instant. Poufsouffle les informa que ses confrères Gryffondor et Serdaigle ne pouvaient hélas pas être présents ce soir. Décidemment, rien n’est comme d’habitude en ce début d’année. Elle fit l’habituel discours de début d’année, même si les septièmes années le connaissaient par cœur, tout le monde écoutait, elle rappela les quelques règles à suive impérativement à Poudlard en insistant sur le respect. Nymphea respectait les gens qui la respectait – en général – pour les autres, qu’ils aillent se faire voir ! L’attente ne fut pas longue avant de voir tout un tas de victuailles apparaitre sur chacune des tables, il y en avait pour tous les gouts. Impressionnant comme sortilèges, mais génial.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL

_________________
C'est toujours la loi du plus fort, faut se battre jusqu'après la mort,
Pas le droit d'avoir des remords pour dominer le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Soleyn
Je suis un Elève de l'Ecole de Sorcellerie
avatar

☆ Sorcier depuis : 26/03/2013
☆ Hiboux : 32

☆ Star : Orlando Bloom

☆ DC/ TC : /

MessageSujet: Re: [Intri.] Grand banquet de la rentré !   Lun 22 Avr 2013 - 18:35

William arrivait d’un pas tranquille devant les grilles du château. Même si le château n’était pas aisé à trouvé, ce n’était pas ce jeune sorcier qui errait tel un zombie. Grâce à son faucon pèlerin, la direction était assurée. Ensuite, se balader dans les airs n’était pas désagréable et lui permettait surtout de reprendre constance devant cette aventure qui venait de lui tomber dessus. Il avait donc prit son balai et s’était hâter à voler. Toutefois sa famille lui avait chaudement recommandé de ne pas se faire remarquer. Arriver en balai était donc déconseiller, il était donc descendu quelques lieux plus loin et avait rejoint les autres à pied. N’arrivant pas à oublier cette rouste verbale qu’il avait vécut de la part d’Adele, il lissa les plumes de l’oiseau.
Avoir un balai rapide était l’un de ces rêves, car il ne parvenait pas à avoir des pointes de vitesse comme le faisait Titson son faucon. Il le déplorait car, son faucon était obligé de ralentir l’allure. Dans leur jeu la seule façon de gagner contre le volatile était de le surpasser en souplesse.
Il écouta d’une oreille discrète ce que l’enseignante était en train de dire. Après tout c’était un discours assez similaire qui se faisait chaque année. Non il préféra s’attarder sur des visages, des animaux et tout ce qui faisais de chacun quelqu’un d’unique.
Tout d’abord, il regarda sa professeur. Helga était toujours aussi particulière à ces yeux. Quelques soit les actions qu’elle faisait, c’était comme si les sentiments bestiaux et les âges ne pouvaient pas l’atteindre. Il laissa dériver son regard sur les longs cheveux.
Son regard papillonna ensuite jusqu’à s’arrêter sur une silhouette à l’allure angélique. De fine bouclettes cuivrées encadraient un visage blanc pour ensuite aller se poser délicatement sur un corset. Celui-ci d’ailleurs laissait plus imaginer le corps fin et galbé que l’on ne le voyait réellement. A son cou pendait une sorte de diadème simple mais qui démontrait autant que sa façon de s’habiller son statut. Nul doute qu’elle appartenait à la haute société et peut être même à la classe seigneuriale.

Malheureusement, il fut tout chamboulé quand il aperçut la personne qu’il avait protégé (sans vraiment le vouloir il faut le dire). D’un coup, il se sentit, un peu idiot et le rouge lui monta aux joues. Si d’un regard, on pouvait faire briller ces chaussures, les siennes serait devenue rutilante. Elle était quand même sacrément jolie cette jeune fille. Bien vite pour revenir de ces émotions, il se concentra sur une jeune fille blonde au regard perçant avant d’entendre les mots magiques :
« je pense qu’il est temps que vous repreniez des forces ».

Qu’est ce qu’on allait bien pouvoir lui offrir. La cuisine de Poudlard était toujours merveilleuse. Rien qu’à l’idée de ripailler, la salive et la déglutition de William se fit plus importante. Il aurait aimé connaître les mots magiques qui faisaient apparaître tant de victuailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwin T. Gaunt
Je suis un Elève de l'Ecole de Sorcellerie
avatar

☆ Sorcier depuis : 20/04/2013
☆ Hiboux : 90

☆ Star : Ben Barnes

☆ DC/ TC : Rowena Serdaigle
☆ Crédits : William Soleyn

MessageSujet: Re: [Intri.] Grand banquet de la rentré !   Mar 23 Avr 2013 - 18:36

La rentrée était enfin arrivée, rapprochant encore plus les deux derniers de la fratrie des Gaunt ne doivent prendre leurs responsabilités dans la famille. Et Alwin n'était vraiment pas pressé de le faire. Il avait peur que les chemins choisit les séparent trop pour réussir à se retrouver, surtout avec Alyosius. C'était trop dur pour lui. En tout cas comme chaque année il partit à cheval pour rejoindre l'école, et comme toujours il partait beaucoup plus tôt que les autres car il prenait son temps. Alwin aimait marcher à côté de son destrier, mais marcher allongeait forcément le temps de trajet. Pourtant jamais personne n'avait fait de remarques sur cet état de fait. Il réussit en tout cas à arriver assez tôt au château pour pouvoir se rafraîchir avant d'aller prendre un repas mérité. Son frère devait avoir rejoins ses connaissances et lui allait dîner avec calme. Il s'installa dans la salle pour écouter Dame Poufsouffle. Mais ce n'était vraiment pas ce qui attirait Alwin. Sa curiosité était là et c'était vraiment exceptionnel. Depuis quelques temps il était intrigué par le fondateur Serpentard. Autant les autres étaient puissants mais cet homme avait autre chose, une chose qui l'attirait aussi sûrement que la mort : le fourchelangue. Alwin aimait tellement apprendre des choses qu'il voulait apprendre les rouages de cette langue. Il était totalement accroché à l'idée qu'il arriverait à trouver certains mots qu'il ne voulait pas gâcher le temps à écouter parler Dam Poufsouffle. De toute façon c'était toujours la même chose. Il voulait faire parler cet homme. Même pour l'insulter car la mélodie de cette langue le rendait presque euphorique.

Le repas était servit. Comme un jeune homme bien élevé il ne prit qu'une partie de chaque pour avoir une assiette équilibrée. Il mangeait toujours un peu de tout pour être poli sans se resservir. Il se sentait un peu hors de ce lieu, partant à nouveau dans un autre monde. C'était assez fréquent qu'il semble ne plus être là. Il suivait les cours mais c'était un peu lointain. Seulement chez lui il lui arrivait de passer deux-trois jours oubliant de manger, restant dans une pièce à regarder l'extérieur, le ciel, un arbre. En tout cas ce soir il se sentait ailleurs, entouré des mystères du Seigneur Serpentard. Il voulait attraper ses mystères mais il n'y arrivait pas. Il recommença à manger doucement. Foi de Gaunt il arriverait à apprendre plus sur cet homme. Le banquet continuait doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godric Gryffondor
Je suis l'un des Fondateurs de Poudlard
avatar

☆ Sorcier depuis : 23/04/2013
☆ Hiboux : 14

☆ Star : Ewan McGregor

☆ DC/ TC : Mildred G. Serpentard
☆ Crédits : Sevenways

MessageSujet: Re: [Intri.] Grand banquet de la rentré !   Jeu 2 Mai 2013 - 14:58

La nuit avait été très longue, sans doute l’une des plus longues de sa vie d’ailleurs… Enfin, peut-être… Il n’avait pas franchement la tête à réfléchir. C’était qu’il n’avait pas put fermer l’œil… La veille, il avait encore travaillé comme un forcené pour rendre le château convenable aux yeux de ces dames et il s’apprêtait tout juste à rentrer dans ses appartements pour passer une tenue plus confortable afin d’accueillir un repos bien mérité lorsqu’on était venu lui dire qu’on réclamait sa présence dans son fief de toute urgence…

Fort heureusement, il n’avait eut le temps d’ôter quoi que ce soit et il s’était précipité jusque dans les appartements de sa femme pour la prévenir de son absence. Il en avait à peine pris le temps d’ailleurs, lui laissant le soin de prévenir le reste du corps enseignant. Il n’aimait pas être absent le jour de la rentrée, ça faisait très mauvais genre, mais il ne pouvait manquer à ses devoirs sous prétexte que Poudlard allait ouvrir ses portes et il était persuadé que les autres comprendraient très bien. Il avait chevauché une bonne partie de la nuit, poussant son destrier aux limites de ses capacités, d’ailleurs l’animal semblait fort reconnaissant de rester à l’écurie après sa folle chevauchée.

Arrivé dans son domaine, il n’avait même pas pris le temps de s’asseoir à table pour manger un peu et avait pris quelques victuailles pour manger tout en marchant afin de connaitre le fin mot de toute cette histoire. En réalité, il s’aperçu que le soucis qui lui avait fait passer la nuit sur le dos de son cheval n’avait pas un rapport direct avec son domaine mais plutôt un possible lien. En effet, Tintagel avait été attaqué d’après ce qu’on racontait et bien entendu, ses gens s’inquiétaient, préférant le prévenir immédiatement pour parer à toute éventualité. Il n’avait pas tous les détails mais l’attaque n’avait apparemment rien d’anodine.

Godric, après avoir appris tout ce qu’il pouvait à propos de cette histoire, décida qu’il était de son devoir de mettre ses amis au courant. Après tous, leurs domaines devaient aussi se tenir prêt. Il repartit sur un cheval tout fringuant après avoir avalé un peu de viande séchée et un peu d’alcool. Bien entendu, il se sentait fatigué et s’il s’était écouté, il aurait bien dormi un peu avant de repartir, mais le voyage était déjà assez long comme ça, il fallait qu’il prévienne les autres au plus vite alors tant pi pour la fatigue.

Le chemin du retours lui paru encore plus long que celui de l’allée, pourtant, c’était le même, mais la fatigue devait y être pour beaucoup. Plus d’une fois, il fut tenté de s’arrêter un instant pour se reposer un peu, mais il craignait de s’endormir pour de bon et de se réveiller bien trop tard et ainsi gâcher tous ses efforts. Aussi, il résista. Quel ne fut pas son soulagement de ralentir l’allure en voyant enfin les grilles du château un peu plus loin devant lui. Son voyage éclair touchait à sa fin. S’il devait en juger par le soir qui commençait à tomber, le repas avait dût commencer puisque le parc était désert.

Il parcouru le parc, espérant courir aussi vite que possible mais n’y parvenant pas assez vite à son gout, il devait vraiment être fatigué… Peut-être plus qu’il ne le pensait. Mais le principal, c’était qu’il avait réussit à tenir debout jusqu’à maintenant, ça n’était pas le moment de flancher. Il fallait qu’il rejoigne la grande salle et qu’il parle avec Salazar aussi discrètement que possible pour ne pas affoler les élèves inutilement. D’ailleurs, ils auraient tout le temps d’en parler un peu plus tard quand les élèves auraient rejoint leurs dortoirs respectifs…

Enfin il atteignit les portes du grand hall, eut plus de mal que de coutume à les ouvrir mais ne le remarqua pas sur le coup. Il traversa ce dernier totalement vide de présence humaine et ouvrit bientôt les portes de la grande salle. Il ne se rendait pas compte une seule seconde de son air épuisé qui ne pouvait passer inaperçu étant donné sa nuit blanche à chevaucher ni même de la poussière dont il était recouvert de la tête aux pieds… Tout ce qu’il fixait, bien qu’il se rendit compte que le repas avait effectivement débuté, c’était la table des professeurs. Fort heureusement, Salazar était présent. Il ne savait pas lequel d’entre eux l’avait convaincu de se joindre au repas, mais il le bénissait volontiers.

Sa tête commençait vraiment à lui tourner, il tanguait même un peu en marchant. Les marches de l’estrade lui parurent plus hautes que d’habitude et il trébucha légèrement sur la deuxième. Pour un peu et sa femme s’imaginerait qu’il était saoul… Pourtant il n’avait bu qu’un peu pour se redonner un peu de vigueur… Il avait eut d’autres idées en tête que de boire de tout son saoul. Arrivé en haut de l’estrade, il s’arrêta un instant, fixant Salazar comme s’il tournait sur lui-même, maudite fatigue, il était temps que le voyage se termine… Avançant d’un pas plus assuré, il voulu s’arrêter devant Salazar de façon à lui parler discrètement, il avait même ouvert la bouche pour commencer à le prévenir mais aucun son n’en sortit…

Sous les yeux des professeurs et certainement d’un Salazar dégouté, Godric Gryffondor perdit connaissance et s’effondra, plein de poussière, sur son meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helga Poufsouffle
Je suis l'un des Fondateurs de Poudlard
avatar

☆ Sorcier depuis : 09/03/2013
Masculin ☞ Age : 28
☆ Hiboux : 99

☆ Star : Emilia Clarke

☆ DC/ TC : Durmast/Angel
☆ Crédits : Bazzart

MessageSujet: Re: [Intri.] Grand banquet de la rentré !   Mer 8 Mai 2013 - 22:10

La Grande Salle qui était restée silencieuse durant plus de trois mois, reprenait enfin vie devant les yeux rempli de joie de Helga. Tout en mangeant elle scrutait les quatre tables à la recherche de nouvelles têtes, mais aussi des anciennes. Fait très étonnant selon les têtes pensantes du royaume magique, les enfants qui étaient en cours de scolarité, restaient jusqu’à la fin de leur cursus et ne partaient pas avant. Chose impensable il y a quelque année de ça, rien que le monde « éducation » et « pour toutes les classes sociales du royaume » auraient fait peur à de nombreuses familles riches de laisser l’éducation de leur héritier à des inconnus et surtout en compagnie d’enfant issus du bas peuple. Pour cela que le château avait été construit d’abord illégalement avant que les supplices des quatre amis ne portent leur fruit. Ils avaient peur que l’école tienne pas le coup et qu’elle devienne un poids pour le trésor royale, mais finalement le mélange des classes sociales et l’apprentissage de la magie par des inconnus étaient passé auprès des familles les plus fortunées repartir chaque année jusqu’à leur majorité.

Helga considérait quelle avait eu comme son propre enfant, après tout ils avaient passé sept années tous ensemble, des liens forts s’étaient créés eux. Elle restait même en contact régulier avec certain d’entre-deux qui lui parle de leur découvert, de leur expérience… C’était plutôt gratifiant pour le jeune femme de voir tous ces enfants être reconnaissants envers les fondateurs de leur avoir apporter quelque chose. Ils les avaient aidé à grandir, en les accompagnant du mieux qu’ils avaient pu le faire. Après tout l’école était là pour ça selon la fondatrice.
Elle s’était perdu dans ses pensées et avait reporté son regard sur son assiette, plantant avec sa fourchette une feuille de salade. C’était à ce moment là que la porte de la Grande Salle s’était ouvert de nouveau et ce qui suivit n’était pas la plus belle chose que Helga avait eu l’occasion de voir. Godric Gryffondor entra la salle, recouvert de poussière, la barbe mal rasé, les cheveux dans un piteux état, mais ce qui était le plus inquiétant, c’était sa démarche, il donnait l’impression d’être ivre, à chaque pas il manqua de tomber. Arrivant enfin à l’estrade, montant les deux marches avec difficultés il termina sa course dans les bras de son ami, Serpentard qui était tout aussi interloqué que toute salle devant cette scène surréaliste. Le concert de couvert et de discussions entre les élèves et les professeurs avait laissé place à un silence glacial et extrêmement pesant, tout le monde avait les yeux rivés sur le corps inerte de Gryffondor.
Helga se précipita aussitôt au chevet de son ami, afin de vérifier s’il respirait correctement. Il avait un pouls et un respiration normale, il s’était écroulé de fatigue. Elle le souleva des genoux de Serpentard avec difficulté, il n’était pas léger quand même, et demanda aux elfes d’apporter le fondateur dans ses appartements afin qu’il puisse se reposer en toute tranquillité. Pendant que les petits bestioles obéissaient, la fondatrice qui leur emboitait le pas, passa vers les autres professeurs et leur donnant l’état de santé de Gryffondor.

Il s’est juste endormi, je vais tout de même le surveiller jusqu’à qu’il se réveille. Je pense qu’il est tant que les élèves prennent le chemin de leur tour respectives. Je vous laisse commencer, je vous rejoindrai quand notre ami sera de nouveau sur pied.

Puis sortit de la salle par la porte qui se trouvait juste derrière la table des professeurs. Godric était un grand enfant, mais il restait quelqu'un d'assez raisonnable quand il s'agissait de son domaine, donc s’il avait fait le voyager retour aussi vite de son domaine c’est que quelque chose s’était passé là-bas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alison Grige
Je suis un Elève de l'Ecole de Sorcellerie
avatar

☆ Sorcier depuis : 03/05/2013
Féminin ☞ Age : 20
☆ Hiboux : 15

☆ Star : Elle Fanning

☆ DC/ TC : Aucun
☆ Crédits : By Me

MessageSujet: Re: [Intri.] Grand banquet de la rentré !   Dim 12 Mai 2013 - 16:28

Enfin, la rentrée à Poudlard était arrivée. Combien de fois Alison avait eu envie que la rentrée se fasse plus tôt! Ces interminables vacances d'été étaient terminés et la jeune fille allait pouvoir franchir les portes du château pour la cinquième rentrée consécutive.
Malheureusement Mia été très occupée par son travail et ne pu l'accompagner comme les autres fois. Elle était devenue artisane . Mais je ne savais réellement si ce métier lui plaisait.
La jeune fille avait un emprunté un cheval de l'écurie familial pour rejoindre Pré-au-lard. Elle laissa l'animal dans une étable du village, pour se diriger à pieds vers les grilles du château. Bizarrement, ce fut Dame Serpentard qui les conduisit jusqu'à la Grande Salle pour le banquet de la rentrée.
Les filles et les garçons étaient séparés et Alison rejoignit une des deux tables féminines. Après que tous les élèvent furent installés, la porte s'ouvrit laissant place à une scène peut ordinaire. Helga Poufsouffle tirant par l'oreille un autre fondateur, Salazar Serpentard. Beaucoup d'élèves s'esclaffèrent mais Alison eut un simple sourire amusé. Quand tous furent calmés, Helga Poufsouffle se dirigea vers le pupitre et nous fit part de l'absence de deux des fondateurs : Serdaigle et Gryffondor. Mais la fondatrice ne s'y attarda pas plus et poursuivie son habituel discours sur une règle capitale : le respect.

Alison ne se sentait pas vraiment concernée par cette règle. Elle n'avait jamais été, irrespectueuse envers autrui. Lorsqu'elle eut fini son discours, le banquet put commencer. Les tables auparavant vides furent remplies de victuailles. Alison se servit et entreprit une conversation avec sa voisine. Poudlard avait la faculté de lui faire oublier tout ces problèmes et elle en été très reconnaissante.
Ça se passa en un éclaire. La porte s'ouvrit brusquement et l'homme qui se découvrit à encadrement de la porte avait l'air assez mal-en-point. Alison le reconnu immédiatement. C'était Godric Gryffondor, un autre fondateur. Le silence s'installa dans la Grande Salle. Tous les élèves avaient les yeux fixés sur le fondateur qui titubait en traversant la salle pour retrouver la table du fond. Il manqua de trébucher et atteint finalement la table. Tous attendait que le fondateur parle mais au lieu de ça, il se dirigea vers Salazar et s'écroula.
Un malaise couvrait maintenant la Grande Salle. Alison entendit un première année demandait « Est-ce qu'il est mort ? » en chuchotant et son camarade répliquer : « Mais non, il est juste saoul... ».
Alison les fusilla du regard et ils se turent. Elle vit des elfes s'emparer du fondateur inerte que Helga Poufsouffle avait réussi à soulever de la table avec difficulté et partir par la porte qui se trouvait derrière leur table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena Serdaigle
Je suis l'un des Fondateurs de Poudlard
avatar

☆ Sorcier depuis : 12/03/2013
☆ Hiboux : 40

☆ Star : Anne Hathaway

☆ DC/ TC : Alwin T Gaunt

MessageSujet: Re: [Intri.] Grand banquet de la rentré !   Lun 3 Juin 2013 - 20:26



Grand banquet de la rentrée !
« Un premier repas au sein de Poudlard »

feat Poudlard

Rowena avait du quitter l'école dans la précipitation à cause d'un message venant de son domaine suite à une mort étrange. Et en temps que personne possédant la plus grande autorité c'était important qu'elle vienne voir ce mort pour pouvoir agir et protéger son domaine et ses habitants. Bien sûr elle n'avait pas eu le temps de prévenir son amie Helga, et elle savait qu'elle allait devoir affronter sa colère. Seulement son domaine était aussi important que l'école car c'était un domaine petit qu'elle tentait toujours de visiter une fois par mois pour aider les personnes qui le faisait prospérer. C'était son explication, comme toujours.

Le problème fut résolu par le fait que la maladie de l'homme n'était pas contagieuse. Il avait eu une crise qui lui donna l'impression d'avoir un mal contagieux. Malgré tout personne ne le fut et il put être enterré avec respect dans le lieu qui était conçu pour cela. Une fois le tout fait, elle rassura encore son domaine avec la douceur qui la caractérise toujours. Ce fut un long travail qui fut accomplit et elle reparti vers Poudlard. Bien que la Dame se savait en retard elle n'était pas assez folle pour forcer trop l'allure et risquait d'être incapable d'accomplir son devoir. Et elle eut bien raison de faire attention à sa santé.

A peine arrivée à l'école, elle vit Godric s'évanouir de fatigue et le pauvre Salazar être figé sous les faits. Elle approcha doucement et serra un peu la main de ce dernier pour lui dire qu'elle était là pour l'aider s'il désirait. C'était un acte discret pour pouvoir prendre la main. Elle s'approcha des élèves doucement pour pouvoir commencer la mise en place.

"- Jeunes gens, bienvenu à Poudlard. Comme beaucoup le savent je suis Rowena Serdaigle. Je vais vous demander à tous de bien vouloir vous lever et faire deux groupes. Les demoiselles d'un côté et les damoiseaux de l'autre. Il est l'heure de rejoindre les dortoirs."

Elle parlait d'une voix douce qui pourtant ne semblait pas accepter qu'on la contredise. C'était vraiment important pour elle que tout le monde s'exécute sans se disperser. Elle pouvait être douce mais aussi forte. En tout cas elle avançait dans la salle vérifiant que tout le monde se mettait en route. Le banquet était fini et il était important de conduire les élèves dans les dortoirs.


© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Intri.] Grand banquet de la rentré !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Intri.] Grand banquet de la rentré !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RÉVEILLON ♌ grand banquet de Noël
» [OUVERT A TOUS] Banquet de la rentrée...
» Grand Banquet -Ouvert à tous-
» Le Grand Banquet [Tour I - Terminé]
» Grand bal de rentrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins of Poudlard :: Poudlard :: Les Lieux de Vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: