Il y a une première fois à tout.. [Méli] [Aban.]
Origins of Poudlard

Poudlard au temps des fondateurs
 
Genesis RPG  AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  Topsite  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
En décembre, le staff de "Genesis RPG"
vous donne rendez vous sur sa nouvelle création :

ONCE UPON A TIME RPG




Envolez-vous vers le NOUVEAU forum RPG sur "Once Upon a Time".
Embarquement sur le bâteau du capitaine Crochet prévu pour Décembre 2013 !

Et dès à présent, toutes les informations, réservation d'avatars, recrutement...
sur notre page facebook !!


~~~ Le plus important n'est pas combien de temps a duré un forum,
mais le plaisir qu'on a pris à y participer et les amis qu'on s'y est fait !

Depuis Mai 2005 : "Universal Stargate" - "Deathly Hallows RPG" -
"Celebrity Nous les Fans" - "Atlantis Univers" - "Avengers Now" -
"Deathly Hogwarts" - "X Men Reborn"...

Décembre 2013 : "Once Upon a Time". En route vers les 9 ans de
"Genesis RPG" ! ~~~

Partagez | 
 

 Il y a une première fois à tout.. [Méli] [Aban.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Durmast Lestrange
Je fais partie des meilleurs, je suis un Chevalier du Cercle
avatar

☆ Sorcier depuis : 19/08/2012
Masculin ☞ Age : 28
☆ Hiboux : 346

☆ Star : Kit Harington

☆ DC/ TC : Helga Poufsouffle | Angel Weasley
☆ Crédits : bazzart

MessageSujet: Il y a une première fois à tout.. [Méli] [Aban.]   Sam 23 Mar 2013 - 18:12

Aujourd’hui un jour particulier pour Durmast, il devait se rendre au manoir des Redwyne afin de voir sa très chère et tendre Mélisende avant qu’elle parte pour l’école de sorcellerie qui se trouvait en Ecosse. Maintenant qu’il était devenu membre du Cercle, ses permissions se faisaient de plus en plus rare et il ne pouvait plus partir en douce comme la courte période où il n’était qu’un écuyer ou même quand il était lui aussi à Poudlard, il pouvait la voir tout les jours, mais maintenant leur moment étaient devenu une chose exceptionnelle, Durmast avait réussi à obtenir que très peu de permission pour s’absenter du château des Black et aujourd’hui était le dernier de l’an 1010 où il pouvait la voir et il avait bien l’intention du rendre ce jour encore plus merveilleux, mais surtout pour Mélisende. En réalité les deux jeunes gens étaient promis l’un à l’autre depuis bien des années et cela sans aucune contestation possible de leur part, c’était des histoires politiques et d’alliances entre leur famille. Durmast aimait bien Mélisende, mais il ignorait s’il l’aimait réellement, il était promis à elle et il devait se marier, lui donner des enfants afin de prolonger le clan Lestrange au fil des années, ses parents avaient été fiancé très jeunes, ce n’était pas une chose rare donc d’être déjà fiancé alors qu’on n’avait même pas dix ans. Cela ne dérangé pas vraiment Durmast, qui aurait peut-être préférer choisir lui et lui seul, mais il aurait pu tomber sur pire que Mélisende. Car des jeunes filles bien élevés, de la noblesse qui gloussait devant son titre et sa carrure, qui ne voyaient en lui qu’un simple moyen d’être à l’abri de tout soucis, très peu pour lui. Ce genre de spécimen l’effrayait plus qu’autre chose, il lui arrivait vite d’être entourer par de nombreuses courtisanes quand il entrait dans la cour du château des Black – étant le plus jeune de chevalier du Cercle depuis sa création, il était très en vue et très surveillé par ses gentes dames – Il ne savait pas quoi faire quand elle l’entourait toute autour de sa personne, parlant en même temps, gloussant, souriant, jouer des cils. Quelle médiocrité, lui qui n’aimait pas être sur le devant de scène, plutôt discret, il avait bien raté son lancer de hache… Le voilà prit pour cible par la gente féminine de la cour.

Heureusement pour Durmast, sa promise n’était pas du tout comme cela. Elle ressemblait plutôt à un compagnon d’armes plutôt qu’à sa future femme en réalité. Quand ils se voyaient, c’était soit pour faire la course à cheval, se battre à l’épée, tirer à l’arc, escalader dans les arbres… Etre libre comme des enfants, sauf que ses deux là étaient fiancés et ils devaient essayer de devenir un couple plus que des amis de jeu… Les deux jeunes gens n’avaient pas vraiment pris la peine d’avoir des moments romantiques ou de réels rapprochements. Durmast n’avait jamais osé l’embrasser autre part que sur la joue ou sur la main, peur que cela perturbe sa fiancée d’un changement de comportement aussi soudain et surtout qu’elle se m’éprenne sur les intentions du jeune homme. Il ne voulait surtout pas la froisser, enfin c’était ce qu’il se disais. Il avait surtout peur de ne pas être à la hauteur et ne savait pas vraiment commence cela fonctionnait dans un cerveau de femme et c’était terrifiant.. Enfin il ne devrait pas penser à tout ça, il allait gâcher sa dernière journée avant très longtemps avec elle.

Il chevauchait donc sur les terres de Redwyne, dans l’une des nombreuses forêts qui entouraient leur manoir. Ils habitaient vraiment en total autonomie, loin de tout civilisation, mais cela ne les empêchaient pas d’être reconnu pour leur talent de chasseurs hors-paire, Mélisende n’avait pas dérogé à cette tradition, son caractère de garçon manquait s’expliquer aussi par cette tradition et c’était très bien pour Durmast. D’ailleurs, le jeune chevalier était arrivé à bon port, ordonnant à son cheval de s’arrêter en tirant légèrement sur les rênes, un serviteur était déjà là prêt à l’aider à le faire descendre – il était attendu – Il lui répondit de le laisser faire avec un signe de la main et un sourire. Une fois les pieds enfin sur la terre ferme, il demande au jeune serviteur de l’annoncer à ses maitres. Celui-ci s’exécuta aussitôt. Durmast avait troqué sa tenue chevalier pour un habit plus simple, moins lourd, mais tout aussi élégant composé d’une chemise blanche en lyre à manche longue et d’un manteau-cape noir avec une capuche. Il faisait relativement bon pour la saison. Il tapota pour d’enlever la poussière récolter durant le voyage afin d’être présentable devant Mélisende.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a une première fois à tout.. [Méli] [Aban.]   Mar 26 Mar 2013 - 17:28





«Il y a une première fois à tout ...»

«Durmast && Mélisende»


Un nouveau jour était en train de se lever dans la campagne. A quelques kilomètres de la ville de Nottingham, la famille Redwyne était déjà levée depuis un bon moment. Du moins, la plupart des membres de cette famille. Car Mélisende était toujours dans un sommeil assez profond. Il fallait qu’elle dorme pour être en forme pour la rentrée. En effet, ce jour allait arriver très vite. Mais avant ça, il y avait la visite de Durmast, son fiancée. C’est pourquoi, pour être prête à le recevoir, sa mère décida de la réveiller. La jeune sorcière était assez excitée. Elle avait hâte de revoir Durmast. Cela faisait plusieurs semaines qu’ils ne s’étaient pas vu. En effet, en étant devenu Chevalier du Cercle, il avait des obligations. Cela embêtait un peu la jeune femme. Elle aurait voulu passer plus de temps avec lui. Comme si, après tant de temps passé à le voir, elle s’était attachée à lui. C’était sûr. Elle s’était attaché à lui, mais peut-être plus qu’une simple obligation. En effet, leur mariage était tout simplement pour rapprocher deux familles. Ils n’étaient pas obligés de s’aimer, voire même de s’apprécier. Mais heureusement ici, Mélisende et Durmast s’appréciaient beaucoup. Ils ont grandi ensemble et à chaque fois qu’ils se voyaient, ils tiraient à l’arc ensemble, ils se battaient. On n’aurait pas pensé d’eux qu’ils allaient former un couple dans quelques années, et qu’ils allaient avoir des enfants. Et pourtant, c’est ce qui devait arriver.

Mélisende, qui avait enfin trouvé la force de quitter son lit, était en train de faire sa toilette, tout en pensant à cette journée qui se promettait forte en émotion et en activité. Qu’allaient-ils faire ? Une balade à cheval, du tir à l’arc ? Ou bien grimper dans les arbres afin de trouver une magnifique vue sur le paysage ? Il y avait tant de chose à faire, surtout en compagnie de Durmast. Mais lorsqu’elle eut fini sa toilette, et qu’on lui donna sa tenue du jour, son visage se décomposa. Une robe ? C’était une boutade ? « Sérieusement ?! » La jeune femme chercha du regard sa mère, alors qu’elle se trouvait toujours en serviette. Mais elle était déjà partie. N’ayant donc pas le choix, Mélisende enfila sa robe. Mon dieu, ce n’était vraiment pas confortable. Là, il était évident qu’elle ne pourrait pas grimper aux arbres ou pratiquer le tir à l’arc. Tous ses plans étaient tombés à l’eau. La jeune femme se regarda dans le miroir. Elle était en train de se coiffer. « Lady Redwyne, Sire Lestrange est arrivé et vous attends à l’extérieur. » Celui qui venait de dire ça était le serviteur de la famille. Les Redwyne n’avaient pas de titre de noblesse direct, mais le grand-père de Mélisende, seigneur d’une terre de l’Angleterre, avait offert à sa descendance un homme à tout faire. Quoi qu’il en soit, Mélisende avait une boule au ventre, à présent. Elle était excitée de le revoir mais elle avait aussi peur. Elle appréhendait cette journée car ça serait la dernière avant un bon bout de temps. Et elle voulait que cette journée soit inoubliable. Mais comment la rendre ainsi ? Tant de questions qu’elle se posait mais dont elle n’avait pas le temps de trouver les réponses. La jeune sorcière descendit les marches qui allaient la conduire au hall d’entrée. Son serviteur se tenait là. Prêt à ouvrir la porte lorsque Mélisende allait la franchir. Mais avant ça, elle prit une grande inspiration, fermant les yeux pour apprécier le silence et faire le vide dans son cœur et dans sa tête. Sa famille était partie chasser, comme d’habitude, mais ils avaient promis d’être revenu pour la venue de Durmast. En même temps, c’était normal. Il allait devenir leur gendre.

La porte s’ouvrit. Mélisende, dans sa belle robe, sortie avec un sourire assez gêné. Elle n’avait pas pour habitude de porter des robes. Et ça, Durmast le savait bien. Comment allait-il réagir en voyant Méli’ comme ça ? Au fond d’elle, la brunette espérait lui faire plaisir, être belle à ses yeux. Mélisende ne s’avança pas trop. Elle resta au niveau de l’entrée, attendant avec impatience Durmast. Ses mains étaient liées entre elle, signe de son léger stress. Mais il n’y avait pas de raison pour que leur rencontre se passe mal. La seule raison qui poussait Méli’ à être stressé et mal à l’aise, c’était le fait qu’elle se retrouve dans une robe. Bref, quoi qu’il en soit, le jeune chevalier était là, marchant dans sa direction. Lorsqu’il arriva à sa hauteur, Mélisende lui adressa un chaleureux sourire, témoignant de sa joie de le voir ici. « Ravie de vous revoir Sire Lestrange. Votre présence me réchauffe le cœur. J’espère que vous avez fait bon voyage. » La jeune femme se forçait à faire bonne figure. Chose qui risquait de lui faire un choc, car elle avait plutôt tendance à être un garçon manqué, autant par son comportement que par ses tenues. Et ça, Durmast connaissait bien !


(c) Spinelsuns
Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a une première fois à tout.. [Méli] [Aban.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche partenaire pour une première fois ! [En cours]
» Lorsque la panique nous consumme pour la première fois...
» Première nuit dans Dreamland...
» Une nouvelle fois au sommet.....
» Visite chez les indiens pour la première fois ! (Pv: Penny-Black)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins of Poudlard :: L'aventure continue :: Oubliette-
Sauter vers: