Mélisende A. Redwyne
Origins of Poudlard

Poudlard au temps des fondateurs
 
Genesis RPG  AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  Topsite  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
En décembre, le staff de "Genesis RPG"
vous donne rendez vous sur sa nouvelle création :

ONCE UPON A TIME RPG




Envolez-vous vers le NOUVEAU forum RPG sur "Once Upon a Time".
Embarquement sur le bâteau du capitaine Crochet prévu pour Décembre 2013 !

Et dès à présent, toutes les informations, réservation d'avatars, recrutement...
sur notre page facebook !!


~~~ Le plus important n'est pas combien de temps a duré un forum,
mais le plaisir qu'on a pris à y participer et les amis qu'on s'y est fait !

Depuis Mai 2005 : "Universal Stargate" - "Deathly Hallows RPG" -
"Celebrity Nous les Fans" - "Atlantis Univers" - "Avengers Now" -
"Deathly Hogwarts" - "X Men Reborn"...

Décembre 2013 : "Once Upon a Time". En route vers les 9 ans de
"Genesis RPG" ! ~~~

Partagez | 
 

 Mélisende A. Redwyne

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mélisende A. Redwyne   Mar 12 Mar 2013 - 20:08

Mélisende A. Redwyne
INFORMATIONS GÉNÉRALES
Je suis né(e) dans la ville de Nottingham il y a 17 ans. Je suis venu(e) au monde dans la famille Redwyne, qui est composé de sangs mêlés. Je suis d'origine anglaise, c'est là que je suis né. Sinon actuellement, je suis en 7ème année à Poudlard. En dehors de ça, je suis Chasseuse à mes heures libres mais je l'assume parfaitement, d'ailleurs en ce moment je suis fiancée. Ma baguette est en bois de Chêne blanc, contient une plume de Vivet doré et mesure 25,6 cm et mon épouvantard ressemble à moi, m'envoyant une flèche empoisonnée. On m'a souvent dit que j'avais la particularité,de ressembler à Crystal Reed mais ce n'est pas moi.
FAMILLE & PERSONNALITÉ
• PARENTS : Walon Redwyne, sang-mêlée, ancien chevalier, chasseur. Il est marié à une fille d'un seigneur d'une région d'Angleterre, Lady Asseline Redwyne née Castagnier. La princesse de la région des Midlands de l'Est a renoncé à une vie de souveraine pour vivre sa vie avec son sauveur, fascinée par ses talents de chasseur. Elle est devenue à son tour, une chasseuse hors pair mais a gardé sa douceur légendaire en ce qui concerne ses proches. Ils n'ont pas été à Poudlard mais ils regrettent ce choix car ils savent que ça les aurait permis d'avoir une meilleure connaissance de la magie.
• FRÈRES & SŒURS : Mélisende est fille unique. C'est pourquoi ses parents contrôlent sa vie afin qu'elle devienne importante pour la société. Ils veulent la voir réussir et avoir un bon avenir.

• QUALITÉS : Charismatique, Combative, Dévouée & Fidèle
• DÉFAUTS : Bornée, Garçon manqué, Curieuse & Hautaine

• COMPETENCES : Mélisende vient d'une famille de chasseurs, c'est donc normal qu'elle sache se battre. Elle est plus habile au combat à distance avec une baguette et un arc qu'au combat au corps à corps. En effet, c'est l'une des meilleure archère d'Angleterre. Elle en fait depuis ses 5 ans. Mélisende est aussi une bonne cavalière. Elle excelle en sortilège mais c'est assez moyen dans les autres matières. Et pour terminer, elle a déjà fait de la couture mais elle déteste ça, trouvant ça trop ennuyant.
HISTOIRE

CHAPTER ONE


On ne choisit pas sa famille. Et parfois, le destin fait plus au moins bien les choses. En effet, Mélisende n'est pas tombée dans une mauvaise famille, dans une famille sans moyen, sans but dans la vie. Sa naissance avait ravie tous le monde, contents d'avoir l'héritière de leur tradition. Malgré leur sang-mêlé, cette "tribu" était la première et meilleure famille de chasseur de créature magique. Ainsi, alors que Mélisende n'avait poussé que quelques cris, son avenir était déjà tout tracé. Elle serait marié à un sang pur puissant, elle deviendrait chasseuse et elle se battrait pour la protection du peuple sorcier et moldu contre les créatures magiques, dangereuses.

« Pernette ? » Deux personnes étaient installées sur une grande table en bois. Il s'agissait d'une petite fille habillée avec une robe que des nobles portent habituellement (vestige du passé d'Asseline) et d'une femme qui semblait être une femme travaillant pour la famille Redwyne, une sorte de nourrice de la brunette. « Oui mon enfant ? » répondit-elle en essuyant la bouche de la fillette, sale après avoir rencontré un gros morceau d'un gâteau que la dénommé Pernette avait préparé. « Ils rentrent bientôt ? » Nous étions en Octobre. L'automne était une période très propice pour les Redwyne, pour la chasse puisque les créatures magique ou non sortaient plus facilement de leur cachette. Ce jour là, toute une partie de la grande famille était partie chasser. Walon et Asseline, les parents de Mélisende, Godefroi, le grand père de Mélisende ainsi que Eustache, le frère jumeau de Walon constituait la famille de chasseur. Ils n'étaient certes que 4 mais ils maîtrisaient tous l'art du combat à la baguette et à l'arme. Ils étaient excellent au combat tout simplement. Puis viendra le jour où ils seront 5, avec Mélisende. Mais pour l'instant, elle n'était qu'une petite fillette. Asseline préférait lui apprendre les bases de la magie, de l'histoire et les règles de leur famille, par exemple, ils ne tuent que les créatures jugée dangereuse pour la société et les créatures qui attaquent. De plus, la vente de ce qu'ils récoltent ne se fait qu'aux marchés officiels. Bref Walon, lui, commençait doucement à lui enseigner quelques trucs pour les combats. Il lui donna à 5 ans, son premier arc, faisant d'elle une archère. Puis le reste du temps, elle le passait avec Pernette, sa nourrice. Pour Mélisende, ce n'était pas une simple nourrice, c'était plutôt comme une grande sœur. C'était elle qui lui faisait passer son enfance tranquillement, en s'en occupant mieux que sa famille. « Oui. Ils rentrent ce soir. Il faut qu'ils préparent l'arrivée de votre grand-père. » Ah ! Les banquets et les repas familiales ! Ça aussi, ça rythmait la vie de Mélisende. ~

CHAPTER TWO


Les Redwyne s'étaient de plus en plus éloignés de l'aspect noble de leur famille, grâce au père d'Asseline. Cette vie était incompatible avec leur vie de chasseur à plein temps. La vie de Mélisende devenait routine. Entraînement à l'arc, initiation à la magie et éducation basique. Puis c'est à l'âge de 10 ans que la vie de Mélisende changea légèrement. Tout d'abord, ce fut à cet âge là qu'on lui annonça qu'elle serait fiancée à l'héritier Lestrange. Une famille très influente du monde Sorcier. Les Lestrange s'étaient intéressés à la famille Redwyne par leur culture et tradition. Le sang n'avait que peu d'importance pour eux. Et c'était très bien ainsi. Cependant, ce n'est que deux ans plus tard que Mélisende et Durmast se rencontrèrent enfin. Ensuite, c'est également à l'âge de 10 ans qu'elle découvrit ses pouvoirs, faisant d'elle une véritable sorcière. Pour ses parents, il était évident qu'elle irait à Poudlard. Il fallait qu'elle y fasse pour faire ses études et en connaître davantage sur la magie. En effet, eux, ne pouvaient guère lui enseigner plus que ce qu'ils savaient faire.

« Ma chère enfant, cette année tu feras ton entrée à Poudlard. L'enseignement que cette école de magie t'apportera ne pourra qu'être bénéfique pour toi tout comme pour la famille et la chasse. » Mélisende était assise à table, mangeant à sa faim. Elle ne répondit rien. De toute façon, qu'importe ce dont elle en pensait, elle serait obligé d'y aller et de faire comme sa famille le désire. Cependant, une certaine question trottinait dans sa tête. « Mère, puis-je vous poser une question ? Comment vais-je continuer mon entrainement pour la chasse ? » Là résidait tout le problème. D'un côté, ils souhaitaient que Mél étudie la magie, mais d'un autre côté, ils voulaient également qu'elle deviennent une meilleure combattante, notamment avec l'arc. Cependant, ils semblaient déjà avoir tout prévu. « Durant les périodes où tu n'auras point cours, nous t'enseignerons les dernières leçon pour que tu deviennes une excellente chasseuse. » Tout semblait réglé au millimètre près, comme toujours. Et ce fut en balai que la brunette se rendit pour la première fois à Poudlard, accompagné de sa nourrice pour ne pas faire voyage seule. Même si elle savait se défendre, ses parents préféraient la voir entre de bonnes mains.

A l'âge de 13 ans, suite à une blessure de son oncle, Mélisende fut contrainte d'accélérer l'apprentissage des savoirs nécessaires. Aussi, ce fut à cet âge là qu'elle tua sa première créature. Elle avait mené son attaque en mêlant magie et arc. Elle avait grandi beaucoup plus vite que les autres et était devenue une combattante, une guerrière et une cavalière – car sa famille lui avait fait cadeau d'une jument très docile avec laquelle, elle apprit rapidement à monter à cheval. Bref, elle était plus ou moins devenue quelqu'un qui ne fallait pas forcément chercher. Mais au fond, lui avait-on laissé le choix ? ~

CHAPTER THREE


L'Oncle de Mélisende était donc gravement blessé à cause d'une créature et de la mauvaise issue du combat. C'est pourquoi il ne retourna pas dans le clan des chasseurs. Il était en convalescence dans une chambre dans la demeure des Redwyne. Ce fut donc Mélisende qui le remplaça, à contre cœur, lorsqu'elle n'était pas à Poudlard. Elle avait peur, au final, d'aimer tuer de sang froid. Elle avait peur de devenir quelqu'un sans cœur. D'ailleurs, elle ne pouvait pas s'empêcher de se confier à son oncle, sur son lit. Et elle se rappelait particulièrement de ce jour de Mai. Son oncle était toujours malade et rester cloîtré dans sa chambre. Il ne voulait pas en sortir et ce n'était pas rare de l'entendre pleurer ou crier. Personne ne savait ce qui se passait...et c'était peut-être mieux car la veritée serait dur à entendre.

« Est-ce qu'on t'a donné le choix pour ton avenir, mon Oncle ? » Mélisende était assise sur une chaise en bois, positionné à côté du lit de son Oncle. Ce dernier était vraiment malade, certainement du à une infection. Il avait été griffé et mordu mais ce dernier n'avait jamais voulu en dire plus sur son agression. « Oui et non, ma chère. Je pouvais faire comme mes frères et sœurs, partir en laissant ma famille. Mais ton grand-père n'aurait plus eu personne sur qui compter. Car si j'étais parti, ton père m'aurait suivit à l'époque. Mais au final, je devais bien ça à Père. Ce n'était pas son combat, c'était le notre puisqu'il s'agissait de sa femme mais aussi de notre mère. » Il marqua une pause, grimaçant face à la douleur. « Tu veux que je te passe un peu d'eau sur le front ? » Il fit une nouvelle grimace avant de faire un non de la tête. « Ca ira. Pour revenir à notre conversation, tu ne verras plus ça comme une obligation familiale. Tu n'as pas besoin d'être psychotique pour être une tueuse. Tu as juste besoin d'une raison et alors même là, tu seras surprise par toi même » Mélisende comprenait parfaitement là où il voulait en venir. Mais alors qu'elle allait lui répondre, on l’appela. « Mélisende. Nous avons besoin de te parler. » La jeune femme alors âgé de 16 ans, déposa un baiser sur la joue de son oncle puis le laissa tranquille, rejoignant ses parents. Ils se trouvaient tout deux assis à la table. Son père lui indiqua où elle devait s’asseoir et elle s'exécuta sans bavarder. « Le médecin de la ville est venu voir ton oncle. Son diagnostic est difficile à te le dévoiler mais il faut que tu sois au courant. La blessure de ton oncle semble inguérissable. Il ne lui reste plus longtemps à vivre. » La jeune sorcière garda ses larmes pour elle. Elle se retint de pleurer. Il ne fallait pas montrer sa faiblesse devant ses parents. Sans aucune parole, aucune émotion, Mélisende se leva et tourna le dos à sa famille pour partir dans sa chambre. A partir de ce moment là, les larmes coulèrent longtemps. Son oncle, l'un des hommes de sa vie. Elle le considérait comme un deuxième père, et le perdre, c'était comme perdre son propre père.

CHAPTER FOUR


Cela faisait presque un an que l’oncle de Mélisende était enfermé dans sa chambre. Il pleurait, il criait, il souffrait. Plus les mois passaient, plus la fin était proche pour lui. Pourtant Mélisende gardait une lueur d’espoir. A Poudlard, elle essayait de se lier d’amitié avec plusieurs garçons afin d’avoir des cours de potion et de trouver un remède pour son oncle. Cependant, ceci était compliqué. Alors la dernière solution était la bibliothèque et les quelques livres qui la composait. Mélisende voulait garder espoir, trouver un moyen de guérir son oncle. Mais personne ne semblait être de son côté. La famille Redwyne savait qu’il faudrait tôt ou tard accepter la mort de leur compagnon de chasse, d’un des membres de leur famille. Pour éviter de penser à ça, Mélisende s’entraînait de plus en plus souvent. Le tir à l’arc était devenu un défouloir pour elle, elle qui ne devait guère montrer ses sentiments et paraître toujours de bonne humeur. Que ce soit devant Durmast, son fiancé, ou de ses parents. Tout ceci lui forgeait une carapace digne d’un combattant.

« Respirez doucement. » Mélisende se trouvait dans la forêt de Poudlard. Elle était en compagnie de Tybalt, le fils de Salazar Serpentard, l’un des fondateurs de l’école de magie. Mélisende adorait ce petit sorcier. Elle le considérait comme son petit frère, même si parfois elle se disait que si un jour elle enfantait, elle aimerait que son fils soit comme lui. Il était tellement craquant. Bref. Mélisende s’écarte du jeune homme, pour le laisser tirer sa flèche. Après ce conseil, sa flèche attint la cible. Mélisende eu un léger sourire. Tybalt, lui, semblait totalement ravi. D’ailleurs, il lui fit bien comprendre lorsqu’il lâcha son arc pour prendre Mélisende dans ses bras. La jeune sorcière se baissa pour arriver à sa hauteur et c’est d’un baiser sur la joue qu’il l’a remercia. Des gestes comme celui-ci, elle en recevait beaucoup de sa part. Mais ça ne l’a gênait pas. Pour elle, c’était simplement une marque d’affection. Mais ça, c’était pour elle ! En était-il de même du côté de Tybalt ? Quoi qu’il en soit, elle l’appréciait beaucoup et elle adorait passer des moments avec lui. « Nous devrions peut-être rentrer. La nuit ne va pas tarder à tomber. » Le jeune garçon avait tout à fait raison. L’année scolaire touchait à sa fin et il ne fallait pas être fatigué pour les derniers cours. C’était souvent sur ces derniers jours que les fondateurs prenaient leurs décisions pour savoir qui allait passer à l’année supérieure ou qui malheureusement, allait refaire une nouvelle année scolaire dans le même niveau. « Oui, vous avez raison mon jeune Tybalt. Allons-y. »

Les vacances scolaires allaient prendre fin. Mélisende avait réussi à passer en dernière année. Sa scolarité allait bientôt se terminer. Plus qu’un an et elle pourrait enfin passer plus de temps avec son fiancé. Avec les évènements actuels, elle le voyait de moins en moins. Et étrangement, il lui manquait. Comme si au fil des années, elle s’était attachée à lui. Mais elle savait qu’il serait une fois de plus occupé, par ces temps noirs, à faire régner la paix.
QUI EST DERRIÈRE L'ÉCRAN ?
• PSEUDO Juliee
• AUTRE COMPTE : Rowena Serdaigle
• PERSONNAGE INVENTÉ OU ISSU DE POSTE VACANT : Inventé
• COMMENT AVEZ-VU CONNU LE FORUM : Un poney rose m'a guidé jusqu'ici
• LE PETIT MOT DE LA FIN : Lupin
Revenir en haut Aller en bas
Hengist de Woodcroft
Je suis important, je suis le Maître du Jeu
avatar

☆ Sorcier depuis : 08/03/2013
☆ Hiboux : 173


MessageSujet: Re: Mélisende A. Redwyne   Mar 19 Mar 2013 - 9:34

Poudlard

Les Fondateurs sont heureux de te compter parmi les élèves de l'école de Sorcellerie.
Il te reste malheureusement encore deux trois petites choses à faire.

Comme demander qu'on affiche ton portait à la galerie des portraits. Donnez des informations sur ta lignée et tes aventures. Et jeter un petit coup d’œil dans le Volumen pour connaître les sorts ou autres de notre époque.

Il me semble que nous sommes le premier septembre ... Ne tarde pas trop à te présenter au Château.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mélisende A. Redwyne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeyne Redwyne ✗she walks in beauty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins of Poudlard :: L'aventure continue :: Oubliette-
Sauter vers: